• Les racines de mon arbre

Saint-Michel (02)

La commune de Saint-Michel se situe dans la région naturelle de la Thiérache au nord du département de l'Aisne. Elle dépend de l'arrondissement de Vervins. En 2018, la population s’élevait à 3365 habitants. Ils s'appellent : les Saint-Michellois(es).


​Cette commune est le berceau de ma famille maternelle : la branche des VASSEUR. Mes recherches m'ont permis de retrouver mon aïeul Jean VASSEUR né en 1643, époux de LEGROS Jeanne née la même année.


​Toutefois, je trouve aussi dans cette commune des aïeux issus du côté de ma grand-mère paternelle : CHAMPAGNE - BOURLARD - LOISELEUX...


​Par contre, mes aïeux de la branche paternelle, les GODAT, s'installent dans cette bourgade seulement au début du XX siècle.


​Je suis né dans cette commune fin des années 50. Elle m'a vu grandir jusqu'à mon adolescence avant que je m'expatrie dans une autre région pour le travail.


​Au fil du temps, cette commune a pris des noms différents : Saint-Michel en Thiérache et Saint-Michel Sougland.


A Saint-Michel, la présence d'un massif forestier imposant et les eaux vives de ses cours d'eau initient, siècle après siècle, l'installation de nombreuses et diverses industries : verreries, filatures, fabriques de chaussures, brasseries, minoterie, briqueteries, forges et fonderies.


De nos jours, il existe encore une entreprise fondée en 1543 : Les forges et fonderies de Sougland. Imaginez un peu ! Ces fonderies existent depuis 478 ans et produisent encore localement divers produits métallurgiques. Une très belle réussite mais aussi une longue aventure industrielle.


​Saint-Michel possède aussi sur son territoire un magnifique site abbatial dont les origines remontent jusqu'en 693, soit plus de mille ans d'histoire. L'abbaye bénédictine a survécu siècle après siècle même si les invasions, les guerres et trois incendies l'ont parfois mise en péril. Aujourd'hui, le site accueille toujours les visiteurs et un festival baroque chaque année : Tesracia.


​Un conseil : si vous passez à Saint-Michel, visitez le musée de la vie rurale et forestière puis effectuez le circuit touristique des églises fortifiées de la Thiérache.

21 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

La généalogie sur le web et les réseaux sociaux

Comment faisions-nous dans les années 80 et bien avant, lorsque tous ces moyens de communication : sites web, réseaux sociaux, forums, bases de données en ligne… n'existaient pas encore (ou si peu ! )

Les métiers d'hier et d'aujourd'hui

Dans la généalogie, il existe une approche que j'affectionne particulièrement : celle des métiers d'hier et d'aujourd'hui. Découvrant au fur et à mesure les métiers exercés par mes aïeuls, je me docum

Le vannier

S’atteler à faire son arbre généalogique consiste à retrouver des noms et prénoms, des dates, des liens de parenté, des lieux, des actes d’état civil et autres documents. En marge de ces recherches, j