Ce dur métier était et reste exercé principalement par des hommes. Toutefois, la première femme l'ayant exercé au début du XX siècle, s'appelait Juliette Caron née le 6 mai 1882 à Senlis (Oise).

Juliette CARON
Première femme charpentier

Élèves dans  une école de charpenterie

LE CHARPENTIER

Le métier de charpentier remonte à nos origines. A l’âge de pierre, les charpentiers construisent déjà les premières cabanes. Sortis de leurs grottes et de leurs cavernes, les habitants de la préhistoire partent habiter parfois à proximité d’un point d’eau ou en bordure d’un espace aquatique : les habitations lacustres voient le jour. A l’aide de sa hache confectionnée avec du bois, de la pierre et une lanière, le charpentier coupe et débite le bois. Le charpentier est souvent dépeint comme étant le premier ouvrier apparu dans le bâtiment.

Le terme exact de charpentier apparaît au XIII ème siècle. Il désigne sans aucune distinction, une personne travaillant le bois sous toutes ses formes. Par la suite, au début du XIV siècle, l’utilisation de ce terme se restreint aux personnes qui sélectionnent le bois et qui participent à la fabrication des charpentes : poutres, longerons, planches...

Cette profession reconnue pour son savoir-faire fut l’une des premières à se regrouper et à s’organiser. Les charpentiers se déplacent de ville en ville et échangent leurs connaissances. La charpenterie connait un franc succès avec l’augmentation des constructions : habitations, cathédrales, bateaux, bâtiments publics…

Le travail final du charpentier consiste à assembler et à positionner la charpente sur le bâtiment avec des techniques éprouvées depuis des siècles. En fonction des régions, les fabrications et les types de charpentes varient selon les matériaux utilisés pour les couvertures : ardoises, lauzes, chaumes, tuiles...

Ce dur métier était et reste exercé principalement par des hommes. Toutefois, la première femme l'ayant exercé au début du XX siècle, s'appelait Juliette Caron née le 6 mai 1882 à Senlis (Oise).

 

De nos jours, beaucoup de personnes exercent encore ce métier qui a su traverser les époques. L’arrivée de nouvelles technologies au fil des siècles a permis de le rendre moins pénible.

Pour conclure la présentation de ce métier, d'hier et d'aujourd'hui, je liste le nom de quelques outils d'antan utilisés dans la profession : doloire, herminette à étrier, bisaiguë, pontache, compas, ciseau à mortaises, hachette à marteau, marteau arrache clou, tarière, pied-de-biche, amorçoir de charpentier...

La belle charpente d'une halle